Qui sont les Soeurs de Notre Dames de Charité du Bon Pasteur ?

leur site web: http://www.bonpasteur.com/missions


Leur congrégation est fondée par Marie-Euphrasie Pelletier en 1835; c'est une Vandéenne de 39 ans religieuse de la congrégation de Notre Dame de Charité à Tours fondée par Jean Eudes au 17ème s. dans le but d'accueillir et d'aider les femmes marginalisées par la société.

Devenue responsable de la Maison d’Angers, Marie-Euphrasie perçoit l’intérêt, la nécessité même, d’un changement de structure de sa congrégation pour répondre aux défis de l’époque.

L'importance des partenaires laics
Grâce aux nouvelles formes d’action et de présence au monde, le cercle des relations du Bon Pasteur se modifie, s’élargit. Le chapitre général de 1985 reconnaît l’existence de ces partenaires laïcs qui poursuivent les mêmes objectifs. De plus en plus de sœurs s’engagent dans des réseaux, des collectifs pour la défense des droits des femmes et des enfants. En 1991, la Congrégation est reconnue ONG à titre consultatif auprès de l’ECOSOC. Une réflexion et une action se poursuivent à travers les Commissions Justice et Paix.

De façon générale, les sœurs du Bon Pasteur s’inscrivent dans le champ social avec d’autres. À travers des activités et des engagements très variés, le positionnement du Bon Pasteur s’est resserré autour de son « cœur de métier » : femmes et enfants en souffrance. Quelques exemples : échange solidaire, atelier d’aquarelle à Marseille, Champs de Booz à Paris, Diaconie à Toulon...

Notre province comprend quatre pays : la Belgique, la France, la Hongrie (Magyarország) et les Pays-Bas (Nederland).

 
PROJET DE LA COMMUNAUTE
rue d'Aerschot 56 à 1030 Schaerbeek

Etre présence chrétienne dans un quartier de prostitution
Ensemble Laïcs et religieux
partager cette mission, l'enrichir et la pérenniser...